• contact@mooc-francophone.com

Bases en épidémiologie des maladies animales

MOOC Bases en épidémiologie des maladies animales

Le MOOC Bases en épidémiologie des maladies animales vous permet d’acquérir les bases de l’épidémiologie animale afin d’être en mesure de proposer les bons indicateurs de suivi et de calculer des méthodes prédictives de dépistage.

Aujourd’hui dans le monde, de nombreuses épidémies émergent ou ré-émergent (Fièvre de la Vallée du Rift, Peste des Petits Ruminants …) et leur prise en charge par les services sanitaires nécessite des analyses épidémiologiques fines.

Organisateur :

Agreenium

* MOOC Francophone est un service de mise en relation sans inscription et sans intermédiaire. Nous n’organisons aucun cours, le lien « Suivre le cours » vous redirige vers la page web des organisateurs.
  • icon

    Intervenant

    Eric Cardinale
    Vétérinaire spécialisé dans les domaines de la microbiologie et de l’épidémiologie. Œuvrant depuis 20 ans pour le CIRAD, il a essentiellement travaillé en Afrique et dans la zone Océan Indien. Au Sénégal, il a mis en place le premier réseau de surveillance des maladies aviaires. Il est l’animateur du réseau AnimalRisk-OI dans l’Océan Indien destiné à améliorer la surveillance de ces maladies animales.

    David Chavernac
    Affecté dans les équipes « épidémiologie » et « formation » de l’unité CMAEE – Cirad, ses activités sont principalement axées sur les systèmes d’informations appliqués à la collecte de données sur le terrain ainsi que sur la formation d’étudiants et de professionnels aux nouvelles technologies appliquées au domaine de la santé animale.

    Barbara Dufour
    Professeur de maladies contagieuses et d’épidémiologie à l’Ecole vétérinaire d’Alfort. Elle dirige une Unité de recherche sur l’épidémiologie des maladies infectieuses animales (EpiMAI) et anime le parcours de Master de santé publique intitulé « Surveillance épidémiologique des maladies humaines et animales ». Elle préside, en outre, l’Association pour l’étude de l’épidémiologie des maladies animales (AEEMA).

    Eric Etter
    Vétérinaire chercheur travaillant au CIRAD depuis 2003 est “professeur extraordinaire” au sein de la faculté vétérinaire de l’université de Prétoria (Afrique du Sud). Expert en analyse de risque, ses travaux de recherche portent sur les maladies animales transfrontalières à impact économique et sur les zoonoses.

    Flavie Goutard
    Epidémiologiste (DVM, MSc, PhD), elle travaille pour le CIRAD depuis 2005. Elle a 15 ans d’expérience dans le domaine de l’épidémiologie et de la surveillance des maladies infectieuses en pays tropicaux. Elle est actuellement professeur associé à l’université de Kasetsart en Thaïlande où elle coordonne un Master « One Health ».

    Pascal Hendrikx
    Vétérinaire épidémiologiste, responsable d’une unité de coordination et d’appui à la surveillance à l’Anses. Ses travaux portent sur l’organisation et l’évaluation des réseaux de surveillance épidémiologique. Il a exercé dans le domaine de l’épidémiosurveillance en France, en Afrique, au Moyen-Orient et dans les Caraïbes.

    Sophie Molia
    Vétérinaire et titulaire d’un doctorat en épidémiologie de l’Université de Londres et d’un diplôme de spécialisation en pathologie animale tropicale de l’Université de Toulouse. Son domaine de recherche est l’épidémiologie des maladies à l’interface entre les animaux domestiques, la faune sauvage et l’homme dans les pays tropicaux.

    Mathilde Paul
    Maître de conférences en épidémiologie à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse. Elle conduit ses recherches au sein de l’UMR ENVT-INRA 1225-IHAP. Ses travaux portent sur l’étude, à différentes échelles allant de l’élevage au territoire, des facteurs de risque associés à la transmission des maladies infectieuses (notamment les zoonoses) chez les animaux de production.

    Cécile Squarzoni Diaw
    Vétérinaire, épidémiologiste, spécialisée en systèmes de surveillance des maladies animales en zones tropicales. Elle a travaillé dans l’Océan Indien et en Afrique, développant des méthodes d’évaluation des réseaux d’épidémiosurveillance et a œuvré à la gestion de crises sanitaires sur le terrain (IAHP, PPA, FVR). Depuis 2011, elle est Responsable de formation et enseignement pour FVI au Cirad.

  • icon

    Durée

    6  semaines
    Du 10 octobre au 12 décembre 2016

  • icon

    Prérequis

    Ce cours est particulièrement destiné aux étudiants en cursus vétérinaire ou toute autre personne s’intéressant aux maladies animales ou travaillant dans le secteur de la santé animale et/ou en élevage, mais peut être suivi par toute personne ayant des notions de bases en mathématiques.

  • icon

    Charge de travail

    4 heures / semaine

  • icon

    Coût

    Gratuit

  • icon

    Certification

    Attestation de suivi

  • icon

    Déroulement

    Ce cours est organisé sur 6 semaines continues de formation. Il vous demandera environ 4 heures de travail par semaine. Chaque semaine, les cours s’appuieront sur des notions théoriques illustrées d’exemples concrets et vous mettront en situation réelle, en travaillant à partir d’exemples concrets. Vidéos, quizz et autres exercices complèteront ces enseignements, avec des quizz à la fin de chaque semaine et à la fin du MOOC.

    Un fil rouge soutiendra le parcours de chaque participant, à partir de l‘identification, dès la première semaine, de situations concrètes de mise en oeuvre de l’agroécologie. La dernière étape du MOOC sera entièrement consacrée à ce travail d’enquête (qu’il s’agisse d’un travail de terrain ou d’un travail plus théorique), à sa mise en forme, à sa restitution et à sa discussion.

  • icon

    Programme

    Semaine 1 : Introduction et différents types d’épidémiologie
    Semaine 2 : Principaux indicateurs épidémiologiques
    Semaine 3 : Enquêtes épidémiologiques
    Semaine 4 : Collecte et standardisation des données
    Semaine 5 : Analyse des données
    Semaine 6 : Causalité et facteurs de causalité

  • icon

    Plateforme

    France Université Numérique (FUN)
    Plate-forme nationale française et propriété du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Elle est basée sur la technologie Open edX du MIT et de Harvard.

Pin It on Pinterest

Share This