• contact@mooc-francophone.com

Interview Anne Sophie Novel, MOOC Comprendre l’économie collaborative

Interview Anne Sophie Novel, MOOC Comprendre l'économie collaborative

L’économie collaborative a enfin son MOOC ! Rencontre avec Anne Sophie Novel, économiste de formation, journaliste et auteure de plusieurs ouvrages de référence sur l’économie collaborative… et bien sûr intervenante sur le MOOC Comprendre l’économie collaborative

 

Bonjour Anne Sophie ! Te souviens-tu de tes 1ers pas dans l’économie collaborative ?

Oui c’est en tant que blogueuse que j’ai découvert le collaboratif, dès 2006, en partageant l’information, en utilisant les logiques horizontales d’échange avec d’autres, et en réalisant en même temps qu’une société civile fort dynamique était en train d’inventer de nouveau modèles.

L’année 2009 est celle où j’ai réalisée que ces logiques portées par le numériques croisaient des dynamiques similaires mais hors écran. J’ai eu envie de fouiller et comprendre ces logiques, et j’ai commencé fin 2009 des recherches sur le sujet. Pour moi, l’essentiel était de promouvoir des logiques plus écologiques sans avoir de discours moralisateur pour les usagers..

 

L’économie collaborative est un terme polysémique. Quelle est ta définition de l’économie collaborative ?

Il n’y a aucun consensus sur le sujet aujourd’hui… Il s’agit pour moi de logiques horizontales qui reposent sur l’existence de communautés de pairs, et dont le développement repose en partie sur l’usage de plateformes numériques, même si cette condition n’est pas indispensable..

 

Quel distinguo fais-tu avec des mouvements antérieurs comme l’économie sociale et solidaire (ESS), ou les consom’acteurs d’une cause écologique ?

L’ESS s’est bâtie sur des valeurs, le collaboratif sur des outils. Les consom’acteurs sont les premiers à réfléchir à leurs modes de consommation, et donc ils furent parmi les premiers à adopter ces modes d’échange.

Ce sont eux qui ont inventé les AMAP, les jardins partagés, les ressourceries… bien avant l’arrivée du collaboratif en tant que tel. Donc ils connaissaient plus que les autres la logique du partage, du réemploi, du recyclage… auxquelles le collaboratif offre de nouvelles possibilités.

 

Le lien social est il vraiment un pilier de l’économie collaborative ? Le recours au système D via des plateformes ne crée pas vraiment de progrès social…

C’est une conséquence, un aspect, mais un pilier… cela dépend des services dont on parle.
Une chose est sûre, c’est que cela offre des possibilités d’échanger avec des personnes que l’on aurait jamais rencontré autrement, et cela travaille donc un lien social. Après, certains liens ainsi créés sont plus utilitaristes que d’autres…

 

Pourquoi ne pas parler simplement d’une nouvelle économie de plateforme puisque que tous les secteurs sont touchés par le concept collaboratif ?

Ce n’est pas faux, mais certains conservent encore une logique de partage et de gratuité ou de remboursement de frais qui les préserve de logiques plus intéressées qui déforment la vocation initiale.

 

Les ténors de l’économie collaborative donnent dans la prédation. Les jeunes pousses courent après les levées de fonds… Que reste t-il de l’idéologie de départ ?

Il reste toute les logiques désintéressées dont je viens de parler, qui ont une vision et une vocation sociale dans leur ADN, et pas seulement une idée de service astucieux et pratiques dont la finalité n’est pas portée, directement ou non, par une cause donnée.

 

Les pouvoirs publics tentent aujourd’hui de réguler le phénomène par un cadre réglementaire et fiscal…

Oui, il est nécessaire, mais doit se décider au cas par cas, avec en face des acteurs organisés et capables d’être solidaires dans leurs besoins.

 

Greenwashing, Sharewahing… les bouleversements sectoriels ont parfois des effets indésirables, non ?

En 2009, quand on parlait de Greenwashing, certains estimaient que cela avait du bon car à force les acteurs le pratiquant allaient être pris à leur propre jeu. Je pense que c’est un peu pareil avec le partage, avec comme problème qu’on ne peut tromper les gens sur les relations qu’ils tissent au quotidien, et qu’une logique de partage simplement appliquée en vernis trompe son monde, les gens ne sont pas dupes…

 

Merci Anne-Sophie… Pour conclure, quel message souhaites-tu laisser à nos lecteurs ?

Faites toujours appel à votre bon sens… !

 

Profil LinkedIn d’ Anne Sophie Novel
Site personnel www.demoinsenmieux.com
En savoir plus sur le MOOC Comprendre l’économie collaborative
Propos recueillis par Vincent Datin

Vincent Datin

Vincent Datin

Chargé de communication digitale chez Solutions Locales
Avant tout, je suis un insatiable curieux. J’adore découvrir de nouveaux horizons... Depuis 2012, je partage ma veille et mes retours d’expériences sur les nouvelles formes d’apprentissage et la FOAD (formation à distance).
Vincent Datin

Laisser un commentaire

1 commentaire sur "Interview Anne Sophie Novel, MOOC Comprendre l’économie collaborative"

Notifications
avatar
Filtrer par:   nouveaux | anciens | populaires
Hassan_Ahmat
Invité

je suis vraiment satisfait de cet article sur l’economie,donc je prefère poursuivre des formations à distance. Merci d’avance

wpDiscuz

Pin It on Pinterest

Share This