• contact@mooc-francophone.com

2e baromètre trimestriel des MOOC Francophones

11 commentaires

  1. Alioune NDIAYE | 8 juin 2015 à 18 h 07 min

    bel exemple d’interactions permanentes entre curieux et assoiffes du savoir

    Répondre
  2. Nittaya | 5 avril 2015 à 14 h 07 min

    Bonjour Vincent,
    merci beaucoup pour ce baromètre très utile dans ma recherche pour ma thèse!

    Répondre
  3. Jean Vanderspelden | 14 mars 2015 à 12 h 41 min

    Merci Vincent pour cette nouvelle production partagée et pour le travail de veille en continu, c’est remarquable (voir fiche iBOM publiée en 2013 sur votre site « Annuaire des MOOC francophones ». D’autant plus, on lit quelques fois, ici et là, des billets plus ou moins documentés, plus ou moins polémiques dans un sens ou dans l’autre ! Avoir un recul, sur la montée en charge des MOOC est nécessaire. Jean

    Répondre
    • Vincent Datin | 16 mars 2015 à 6 h 31 min

      Merci Jean pour vos encouragements. J’affectionne particulièrement les échanges constructifs (voire disruptifs) autour des MOOCs. Lorsque l’on souhaite faire évoluer un modèle, il faut également être conscient de ses limites, pour les faire reculer si possible… donc oui prendre du recul d’où la publication de contrepoints… Merci également Jean d’avoir été un des premiers à soutenir l’initiative de cet annuaire 😉

      Répondre
  4. Yves Zieba | 11 mars 2015 à 20 h 02 min

    Excellent ce baromètre, bravo Vincent. Les formats courts comme réponse à des taux d’abandon élevé, à une concurrence accrue, et à l’émergence du « zapping » des MOOCs peut-être ? Intéressant aussi de regarder si les MOOCs qui ont bien marché arrivent à s’améliorer dans le temps et à répéter leurs succès. Amitiés genevoises.

    Répondre
    • Vincent Datin | 16 mars 2015 à 6 h 24 min

      Merci Yves pour ces encouragements. L’idée est de produire des données chiffrées sur les MOOCs permettant de mesurer son développement. Un certain nombre de données sont produites par les plateformes. Certains concepteurs de MOOCs jouent la transparence et les communiquent. D’autres préfèrent les conserver… Le baromètre pourrait par exemple être enrichi du nombre de participants, du taux de rétention. Je parle bien sûr de chiffres dans leur globalité, il ne s’agit pas de citer le nom des MOOC. Bref avec l’anonymat des chiffres comme prérequis

      L’existence d’une plateforme (mooc-francophone.com ?) capable de compiler des données anonymisées avec des indicateurs quantitatifs et qualitatifs via un tableau de bord accessible avec une simple url serait un plus… Un script de type « google analytics » pourrait être inséré dans le code des plateformes francophones qui diffusent des MOOCs, par exemple.

      Evidemment, je n’oublie pas un tableau de bord pour les participants, leur permettant de se situer dans leur apprentissage… Voir les challenges databits : http://databits.io/

      Répondre
  5. BROU | 11 mars 2015 à 16 h 09 min

    Bonjour,
    Moi j’apprécie la plateforme Unow cependant elle ne figure pas sur le podium
    le MOOC GdP est un succès

    Répondre
  6. Bruno Tison | 11 mars 2015 à 9 h 19 min

    Bonjour Vincent

    Des infographies intéressantes cependant je m’interroge sur la provenance des sources et chiffres, qui a pondu ces chiffres ? Offre aussi peu diversifié ou manque de concertation avec les apprenants de ce qu’ils voudraient apprendre ? Quelle adéquation intérêts, besoins, envies…
    Quelle adéquation finalité subvenir aux besoins culturels, besoins professionnels ou palier à un manque d’emploi ou de filières universitaires non satisfaites ?
    Un manque d’information du vocabulaire, connectiviste ou non mixte, SPOC et consors, quelles finalités, quels jargons
    Manque l’analyse sur les besoins de l’apprenant : contrat d’apprentissage ou pas, contrôle et évaluation par les paires, besoins de reconnaissance (badges, certification ou non), besoin d’accompagnement, d’aide , besoins de transmission du savoir, être accompagné par un professeur ou pas, moyens de production de l’apprenant, collaboration, échanges, communication… Facilitation des interactions par quels biais (Skype, Hangout, forums etc)

    Répondre
    • Vincent Datin | 11 mars 2015 à 10 h 47 min

      Bonjour Bruno,
      Les chiffres proviennent de l’ensemble des MOOC référencés sur notre annuaire. A quelques exceptions prés, il représente l’ensemble des MOOC francophones (associations, entreprises, grandes écoles, universités)… En ce qui concernent le manque de concertation avec les apprenants, c’est un point que je mets régulièrement en avant dans d’autres publications. On pourrait le résumer ainsi : « Les concepteurs de MOOC ne pensent-ils pas un peu trop à la place des apprenants ? », mais c’est un autre débat.

      En ce qui concerne les besoins et motivations des apprenants, un certain nombre de thèses sont en cours ou sont déjà publiées… Je pense notamment aux travaux de Clément Dussarps.

      Enfin Bruno, j’attire ton attention sur le format d’une infographie. Il s’agit d’un support visuel avec un espace limité. L’ensemble des critères que tu énonces sont pertinents, mais ils ne peuvent pas être rassemblées sur une seule infographie. Les contraintes de conception de ce type de support ne permettent pas une exhaustivité des critères. Une étude plus détaillée nécessite un choix de support ou un format de présentation différent. Merci de ta compréhension

      Répondre
  7. Marco Bertolini | 11 mars 2015 à 8 h 49 min

    Très intéressant, merci Vincent pour ce remarquable travail de veille.
    Je m’empresse de le diffuser 🙂

    Bonne journée,

    Marco.

    Répondre
    • Vincent Datin | 11 mars 2015 à 9 h 09 min

      Merci Marco, la visibilité ne sera complète qu’avec les chiffres du 4e trimestre donc rendez-vous début septembre. Je t’avoue que je suis impatient de voir si certaines tendances vont perdurer.

      Certains chiffres ne sont pas publiés comme la répartition entres MOOC produits par des universités, grandes écoles, entreprises, associations et indépendants. Je n’ai pas trouvé cette information suffisamment pertinente, mais j’aurai peut-être dû demander un avis extérieur… Que penses- tu de la pertinence d’une telle statistique ? (la question est ouverte à tous !)

      Répondre

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This