Interview Eric Picarle, MOOC « Financer votre entreprise »

 
interview-Eric-Picarle

Le financement de l’entreprise est un terme récurrent de la sphère entrepreneuriale, mais il est rarement développé. Eric Picarle, principal intervenant du MOOC « Financer votre entreprise » et partner BDO nous apporte son éclairage sur cet univers plus complexe qu’il n’y paraît.
 
- Bonjour Eric, vous êtes l’intervenant principal du MOOC « Financer votre entreprise ». Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre parcours ?

Je suis expert-comptable et commissaire aux comptes, associé du cabinet d’audit et de conseil BDO.
Je travaille depuis plus d’une dizaine d’années avec des entreprises de toutes tailles issues de secteurs d’activité très variés, ce qui m’a permis de développer une expertise sur leurs enjeux notamment en matière de financement.

Parallèlement, je suis également membre du Comité Développement et Financement des Entreprises au sein du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables.
 
- Le processus de financement d’une entreprise est-il vraiment inconnu des entrepreneurs ? Est-il à ce point complexe pour se lancer dans une formation de six semaines ?

Le financement est un enjeu crucial pour les entreprises que ce soit pour la création ou le développement.
Or on peut effectivement qualifier la sphère du financement de maquis, parfois indéchiffrable pour les néophytes. Les chefs d’entreprise font face à un environnement réellement complexe où les sources se multiplient et évoluent très vite. Il est donc compliqué d’identifier quelles solutions mobiliser pour répondre à leur besoins.
 
- Comment avez-vous placé le curseur de la technicité sur ce sujet du financement d’entreprise ?

L’ensemble du Mooc a été conçu pour répondre aux problématiques des chefs d’entreprise de TPE et PME que nous rencontrons quotidiennement dans notre métier. A partir de là, le curseur de la technicité s’est placé de lui-même. Cela étant, le financement même s’il doit être adapté au cas par cas repose sur des fondamentaux qui ne sont parfois pas bien appréhendés quel que soit la taille ou le parcours de l’entreprise. J’ai donc volontairement mis l’accent sur ces notions.

L’autre axe majeur que nous avons voulu donner au cours est de l’ouvrir aux acteurs du financement par le biais d’interview de banquiers, Business Angels, Fonds d’investissement, représentant de la BPi ou acteurs du crowdfunding. De plus, le forum nous permet de répondre aux questions des participants et ainsi d’approfondir quelques thématiques.
 
- Le MOOC a démarré le 24 mars. Est-il encore possible de s’inscrire, suivre les différents modules et créer son plan de financement au terme de ce MOOC ?

Bien sûr ! Les personnes intéressées peuvent évidemment continuer de s’inscrire et suivre les premiers modules afin d’être au point lors de l’exercice final. Toutes les vidéos sont aussi hébergées sur la chaine Youtube de BDO et peuvent être regardées à tout moment.
 
- Quels sont les objectifs et les motivations de BDO dans la mise en oeuvre de ce MOOC ?

Notre volonté est réellement de répondre aux interrogations que les chefs d’entreprise peuvent se poser lorsqu’il s’agit de financer un projet. Nous souhaitons leur fournir les outils pour identifier leur besoin et les modes de financement adaptés, mais aussi leur donner des clés pour optimiser leur recherche. C’est aussi pour cela que nous avons fait le choix d’avoir des intervenants extérieurs sur chaque type de financement (publique, privé, alternatif), ils apportent une vision complémentaire et donnent leur meilleurs conseils.
 
- Vous recevrez les trois meilleurs participants pour un entretien individuel sans pour autant investir directement dans leurs projets… Vous n’avez pas peur d’être taxé comme un MOOC à objectif de recrutement ou de marque employeur ?

BDO est un cabinet d’audit et de conseil, notre métier n’est donc pas d’investir au sein d’entreprises. Notre rôle est de les accompagner au cours de leurs démarches pour faciliter et optimiser leur réussite.

Nous recevrons gratuitement les 3 meilleurs participants afin d’approfondir avec eux leur business plan et leur fournir quelques conseils précieux sur leur projet. Sans investir directement financièrement j’investirai, sans contrepartie, du temps sur l’accompagnement des projets retenus.
 
- BDO a-t-il vocation à se positionner sur le marché de la formation continue ?

Nos équipes qui conseillent et accompagnent près de 15000 clients en France font déjà de la formation au quotidien. Notre expertise nous apporte une légitimité dans ce domaine et le Mooc s’inscrit d’ailleurs dans cette logique. Notre souhait aujourd’hui est d’accroître notre place sur ce marché. Ainsi nous allons très prochainement lancer une offre de formation complète, en partenariat avec le groupe Demos, leader en matière de formation professionnelle.
 
- Différents partenaires vous accompagnent dans ce processus de formation. Comment avez-vous pu les mobiliser dans cette aventure du MOOC ?

La conception du Mooc est le résultat d’un travail d’équipe. Neodemia, la plateforme sur laquelle le cours est hébergé nous a fourni des conseils pour adapter nos contenus à ce nouvel outil.

Comme évoqué précédemment, nous avons aussi sollicité des intervenants extérieurs pour compléter nos propos. Ils ont tous répondu favorablement à cette initiative qui leur permet à eux aussi d’apporter leur pierre à l’édifice.
 
- Le réseau BDO est forcément très structuré avec des compétences multiples en interne. Pourquoi avoir choisi un prestataire extérieur comme Neodemia pour la diffusion de ce MOOC ?

BDO accompagne les startups à travers un programme, BDO Coaching, qui leur permet d’être conseillées pendant un an par nos spécialistes. Neodemia fait partie des projets sélectionnés, c’est donc de cette manière que nous avons pu les rencontrer et que nous avons choisi de travailler ensemble sur le Mooc.
 
- Au regard de l’implantation du réseau BDO et de vos partenaires dans le monde, est-ce qu’il ne serait pas logique de proposer un MOOC en anglais à destination d’un public international et des experts de nationalités différentes ?

BDO fait en effet partie d’un réseau international, toutefois l’objectif de ce Mooc était de s’adresser aux chefs d’entreprise français qui font face à des problématiques de financement spécifiques. Il n’est bien sûr pas exclu d’adapter et de poursuivre ce projet avec d’autre bureaux étrangers ou de le compléter avec des sujets très spécifiques.
 
- Le groupe BNP Paribas lors de la diffusion du MOOC S€PA s’est engagé à n’exploiter aucune donnée personnelle des apprenants. Qu’en est-il de votre coté ?

Ce Mooc est une première pour nous, les informations récoltées sur les participants serviront uniquement à savoir qui nous avons touché et vérifier si le contenu était adapté à ce public.

Nous appartenons à une profession réglementée et sommes tenus par un code de déontologie très strict.
Les données personnelles fournies lors du MOOC ne seront en aucun cas utilisées à des fins commerciales.
 
- A titre personnel, dans ce rôle de formateur d’un modèle pédagogique innovant, qu’est ce qui vous attire le plus ?

La réalisation de ce Mooc est une expérience très enrichissante. Il s’agit d’un outil formidable pour s’adresser aux entrepreneurs et répondre à leurs questions d’une manière très différente de ce que je peux faire au quotidien. Pour être honnête et à titre plus personnel, les premiers retours sont aussi très gratifiants.
 
- Pour conclure, quel message souhaitez-vous laisser à nos lecteurs ?

Qu’ils sont les bienvenus sur notre Mooc !
 

Propos recueillis par Vincent Datin

 

Eric Picarle
Expert-comptable et commissaire aux comptes, associé du cabinet d’audit et de conseil BDO
Profil LinkedIn de Eric Picarle
MOOC « Financer votre entreprise »

Vincent Datin

Chargé de communication digitale - Webmaster chez Solutions Locales
Avant tout, je suis un insatiable curieux. J’adore découvrir de nouveaux horizons… Je m’investis au quotidien dans le secteur du web et du numérique. J’aime pourtant sortir de cette « bulle », poursuivre mon exploration dans des domaines où les interactions sont multiples (enjeux économiques, sociétaux et environnementaux).

Depuis 2012, je partage ma veille et mes retours d’expériences sur les nouvelles formes d’apprentissage. Cette passion m’a conduit à créer le 1er annuaire des MOOC Francophone en septembre 2013.